top of page
  • Xavier Decoopman

Une bonne photo de portrait c'est quoi ?

Dernière mise à jour : 9 janv.

La photo de portrait peut être difficile à appréhender. Nombreux sont les photographes à y penser, sans jamais franchir le cap, préférant plutôt se rabattre sur le paysage. Et c'est quelque chose que je comprend totalement, ayant moi-même hésité pendant longtemps.


Aborder quelqu'un qu'on ne connaît pas pour lui demander de faire des photos et le stress de ne pas être à la hauteur et de se ridiculiser peut vite devenir un handicap. Je le sais car je suis passé par là ! Timide et réservé de nature, il a fallut que je me fasse violence pour dépasser ce stade. Tout a commencé lorsque mes meilleurs amis m'ont demandé de faire leurs photos de mariage. Je n'avais donc plus le choix, il a fallut que j'apprenne ! Si je suis aujourd'hui photographe de mariage à Clermont Ferrand, et de portrait en général, c'est grâce à eux !


Dans cet article, je vais tenter de définir selon mon point de vue (vous avez le droit d'en avoir un différent)  ce qui est une bonne photo de portrait. Un article sera prochainement ajouté en complément, plus technique, pour améliorer ses photos. Mais il convient d'abord dans un premier temps de poser les bases en se posant les bonnes questions.


Voyons cela ensemble !


Par Xavier Decoopman, Photographe de mariage - grossesse - naissance - portrait sur Riom, Clermont Ferrand et dans toute l'Auvergne.

photo portrait Par Xavier Decoopman, Photographe de mariage - grossesse - naissance - portrait sur Riom, Clermont Ferrand et dans toute l'Auvergne.

Une bonne photo de portrait c'est quoi ?


Selon moi, il y a trois critères essentiels pour que votre photo soit réussie. Ces éléments doivent être présents, c'est une obligation. Car il ne s'agit pas simplement de mettre quelqu'un devant votre appareil et d'appuyer sur le déclencheur pour faire une bonne image.


Les trois ingrédients sont les suivants :


  • un sujet

  • une bonne lumière

  • un fond (un arrière plan)


C'est tout ce dont vous avez besoin (presque). C'est tout ce qui importe !


Vous pouvez avoir la technique la plus parfaite, s'il n'est pas possible d'identifier ces trois éléments dans votre image, alors il faudra recommencer et réessayer. De plus, il faut que ces trois ingrédients se marient ensemble pour former une harmonie.


Nous allons dans un premier temps décrire chacun de ces éléments puis nous verrons comment les faire fonctionner ensemble pour avoir une harmonie.


Par Xavier Decoopman, Photographe de mariage - grossesse - naissance - portrait sur Riom, Clermont Ferrand et dans toute l'Auvergne.

Le sujet


Définition


Le sujet est l'élément auquel vous souhaitez donner de l'importance dans votre image. C'est sans doute l'élément le plus important. Je ne sais pas trop comment insister davantage en vous écrivant ces mots mais si votre photo n'a pas de sujet, ou s'il n'est pas correctement mis en valeur, votre photo est bonne pour la poubelle. C'est un principe photographique de base.


Cela peut paraître évident mais je vous assure que je vois beaucoup de photos qui n'en ont pas, ou alors, ce dernier n'est pas suffisamment clair pour que l'on soit sûr que c'est bien sur ça que le photographe a voulut mettre de l'importance. Ce principe est aussi vrai en paysage et d'une manière plus globale, s'applique à la photographie toute entière !


Dites vous que ce n'est pas parce qu'un élément est présent, qu'il en est le sujet. Ainsi, si je prends le Colisée en photo et qu'il y a des centaines de touristes devant, cela n'en fait pas une photo de portrait.


On pense à tord que la photo de portrait ne se cantonne qu'aux personnes mais ce n'est pas le cas. Si votre sujet est animal, votre chat ou votre chien, voir même un mannequin en bois articulé, alors vous avez une photo de portrait. Il est cependant nécessaire d'avoir une certaine connexion avec votre sujet, une personnification qui amène une empathie. Sans quoi, ce ne sera plus un portait mais une nature morte. Difficile de s'identifier à une orange simplement posée sur une table par exemple ... mais si je lui dessine un visage triste regardant une autre orange coupée en deux ...


Par Xavier Decoopman, Photographe de mariage - grossesse - naissance - portrait sur Riom, Clermont Ferrand et dans toute l'Auvergne.

Comment le mettre en valeur ?


La mise au point


La mise au point doit se faire sur les yeux. Encore mieux, sur l'oeil le plus proche. C'est très très important !


La raison est simple, les yeux sont une fenêtre sur l'âme. Notre cerveau est programmé pour chercher et reconnaître les visages et la première chose qu'il regarde quand il en trouve un, ce sont les yeux. De ce fait, si la première chose qu'il voit est floue, ça part très mal ...


Dans les faits, tout le visage peut être floue, si l'oeil le plus proche est net, ça marche !


Les yeux vous donneront également quelque chose d'essentiel : une empathie. Mais j'en parlerai après.


La place du sujet


Le sujet doit prendre une place majoritaire dans votre photo. S'il est trop petit, je risque de regarder autre chose en premier. Et la première chose que je dois regarder dans une photo, c'est le sujet.


Veillez donc à ce que ce dernier soit suffisamment grand pour occuper l'espace. Je ne parle pas uniquement du volume mais également de sa prestance.


L'émotion, l'empathie


Rappelons-le, il s'agit d'un portrait. Votre sujet doit donc avoir une certaine forme de personnification. Si vous voulez mettre en valeur votre sujet, il faut que ce dernier dégage quelque chose, une étincelle.


Cette émotion peut être positive ou négative, peu importe.


Une histoire


Enfin, votre sujet doit avoir une histoire. C'est intrinsèquement lié à la partie précédente (l'émotion). Votre sujet ne peut pas être juste planté là. Ce qu'il dégage doit nous faire poser des questions, nous guider dans une direction pour ensuite nous laisser la liberté de partir où l'on veut.


Il faut donc que votre sujet nous dise qui il est ou ce qu'il fait, soit par son action, soit par son regard.


Conclusion


Votre sujet doit donc être la première chose sur quoi se pose notre regard quand on regarde la photo. Notre regard ne peut pas s'attarder sur autre chose. Pour cela, il faut que votre sujet soit omniprésent, soit par son action, soit par son regard.


Le portrait est là pour nous faire vivre une émotion, une empathie. Tout ce qui va suivre, ne doit être qu'au service de cet unique but.


Par Xavier Decoopman, Photographe de mariage - grossesse - naissance - portrait sur Riom, Clermont Ferrand et dans toute l'Auvergne.

La lumière


Introduction


La lumière est le deuxième ingrédient le plus important dans votre photo. C'est elle qui va donner envie de voir la photo. C'est dans un sens la première chose que voit les gens quand ils regardent une image, mais sans le savoir. Ce qui les attire. Ensuite ils se concentreront sur le sujet. Savoir gérer sa lumière est donc primordial.


Savoir identifier la lumière et s'y adapter n'est pas facile. C'est sûrement le plus dur à maîtriser, peu importe le type de photo recherché et cela mériterait d'avoir un article entièrement consacré à sa gestion.


Je vais néanmoins vous donner des astuces et les pièges à éviter pour apprendre à mieux maitriser cet élément.


La sous-exposition (du modèle)


Un classique : il fait sombre, un nuage passe et les réglages de l'appareil ne sont plus bon. Résultat : le sujet est à peine visible et se confond avec l'arrière plan. Parfois les yeux ne sont plus visibles.


Si vous avez bien lu ce qui précède, vous savez qu'il est essentiel de bien voir le sujet. Dans un cas comme celui-ci, il faut soit ajuster les réglages de votre appareil en augmentant la sensibilité ISO, soit en diminuant la vitesse d'obturation, soit ouvrir le diaphragme. Si je suis en train de vous parler chinois, je vous renvoie à mon article plus détaillé sur les paramètres de prise de vue en portrait.


Une autre solution, est d'augmenter la lumière ambiante, qu'elle soit artificielle ou naturelle.


Par Xavier Decoopman, Photographe de mariage - grossesse - naissance - portrait sur Riom, Clermont Ferrand et dans toute l'Auvergne.

La sur-exposition (du modèle)


Vous l'aurez compris, il s'agit tout simplement de l'inverse. La photo est toute blanche, on ne voit presque plus rien. On dit alors que la photo est cramée.


Il s'agit typiquement d'une erreur technique, il faut refaire les réglages de l'appareil. Si ce n'est pas suffisant, et que vous êtes en intérieur, réduisez simplement l'éclairage et si vous êtes à l'extérieur, mettez vous à l'ombre. Il y a toujours une solution, un arbre, un bâtiment etc.


Les sources de lumière


Ce serait inutile de les lister mais on pourrait les ranger dans deux catégories principales : naturelle (soleil, fenêtre) et artificielle (ampoule, flamme).


Ces deux sources vont avoir des effets très différents sur votre portrait. Il n'y en a pas de meilleur que l'autre et elles ont toutes leurs avantages et inconvénients. Tout va dépendre de votre idée, de l'ambiance que souhaitez apporter à votre portrait.


Il en ai peut-être une qui sort du lot : le soleil. La bête noir de tous les photographes. Tout au long de la journée, sa lumière change, il se cache derrière les nuages, prend des teintes différentes, provoque parfois des ombres dures ou parfois douces. C'est personnellement la source que je préfère !


Lumière douce


Dans cette catégorie, on va y placer toutes les sources de lumière indirectes. On va donc y retrouver par exemple une fenêtre (si le soleil ne tape pas dessus), le soleil derrière un nuage, un mur blanc éclairé.


En d'autres termes, il s'agit d'une source de lumière qui est réfléchi. Votre source de lumière principale viens frapper cet élément et c'est cet élément qui vient éclairer votre modèle. On passe par un intermédiaire, votre source de lumière et donc indirect.


On aura donc une lumière douce, avec des ombres peu marquées.


Lumière dure


À l'inverse, on va pouvoir placer dans cette catégorie toutes les sources de lumières directes. Pas besoin de faire un dessin : le soleil, une, ampoule, etc.


La source de lumière viens de percuter directement votre modèle, et cela se traduit habituellement par des ombres plutôt marquées, qu'on va qualifier de "dures".


Cas particulier : le contre-jour


On serait tenté de le ranger dans la catégorie des sources de lumière directes puisqu'on voit le soleil directement éclairer notre modèle. Cependant, attention, le soleil éclaire effectivement directement notre modèle, mais il éclaire une partie que vous ne photographiez pas puisque vous êtes de l'autre côté. Nous sommes donc bien dans une lumière indirecte.


Aussi souvent que je le peux, je préfère toujours photographier un Portraits en contre-jour. Cela vous permet d'avoir des ombres très douces, et d'avoir un bel effet de lumière.


Par Xavier Decoopman, Photographe de mariage - grossesse - naissance - portrait sur Riom, Clermont Ferrand et dans toute l'Auvergne.

Elle fait partie de l'histoire


N'oubliez pas que la lumière n'est pas seulement là pour faire joli. Elle a sa place dans l'histoire, dans l'émotion qui se dégage de votre portrait.


Une lumière sombre pourra donner une atmosphère lugubre ou triste. Au contraire, une ambiance lumineuse sera plus adaptée à la joie, au bonheur.


Donc la question est de savoir quelle ambiance vous souhaitez donner à votre photo.  Une fois que vous l'avez bien identifiée, n'hésitez pas à tester plein de choses ! Du sombre avec de la joie, du lumineux avec de la tristesse. Le champ des possibles est ouvert !


Pour ma part, je suis photographe de famille et de mariage, je prends donc des moments de joie. J'ai choisi un style plutôt lumineux avec une lumière douce.


Au service du sujet


La lumière n'est pas votre sujet. Elle est à son service. Elle doit être réfléchie pour apporter une ambiance qui va renforcer l'empathie de votre sujet.


On pense à tort qu'il suffit d'avoir une belle lumière pour avoir une belle photo. C'est un piège !


L'exemple typique est le coucher de soleil. On a une belle lumière, et de belles couleurs. On est alors tiraillé entre deux souhaits : avoir notre model à son avantage, et capturer ce superbe événement solaire. Mais alors, quel est mon sujet : le coucher de soleil ou le model ? Je vais peut-être vous décevoir, mais il va falloir choisir. Car vous ne pourrez pas avoir les deux. Soit vous avez une superbe photo de portrait avec des couleurs magnifiques en arrière plan, soit vous avez une superbe photo de paysage. Les deux en même temps c'est un non sens et c'est exactement l'exemple d'une photo qui n'a pas de sujet clairement défini.


Est-ce que c'est une photo ratée ? Peut-être pas ! Mais dans ce cas, vous n'avez ni une photo portrait, ni une photo de paysage, vous avez une photo de vacances. Elles ont raison d'exister et je ne leur en veux pas, mais  ce n'était pas ce qu'on recherchait au début.


Conclusion


Retenez simplement que votre lumière doit être pensée pour votre sujet. L'important c'est le sujet. Elle ne doit pas prendre sa place. Elle doit renforcer l'émotion ou l'empathie apportée par votre modèle et non pas aller à son encontre.


Par Xavier Decoopman, Photographe de mariage - grossesse - naissance - portrait sur Riom, Clermont Ferrand et dans toute l'Auvergne.

Le fond


Comprenez aussi l'arrière plan. Il est souvent sous-estimé car on le considère peu important. Détrompez-vous car il est au moins aussi important que la lumière. Ce n'est peut-être pas aussi rédhibitoire que le manque de sujet mais si votre arrière plan n'est pas maitrisé, votre sujet ne sera pas mis en valeur et vous aurez une photo à refaire.


Le fond doit être le moins distrayant possible. Il brille en quelque sorte par son absence d'intérêt. Le but étant que nos yeux se fixent uniquement sur le sujet et rien d'autre.


Un arrière-plan notre neutre


L'arrière plan doit être uniforme. Il peut être épuré, c'est-à-dire avec le moins d'éléments perturbateurs possibles, voir aucun comme un fond de studio par exemple. Au contraire, il peut s'agir d'une foule.


L'important, c'est d'avoir une forme d'harmonie. L'idée est que rien ne doit accrocher spécifiquement le regard et se substituer à l'histoire qui est produite par le modèle du portrait.


Un cas typique : vous photographiez quelqu'un devant une foule de gens. S'ils sont suffisamment nombreux, on n'y prêtera pas attention. Cependant, si l'on distingue une action hors du commun, comme par exemple, un homme qui demande sa femme en mariage, alors cela va être compliqué de garder votre spectateur uniquement fixé sur votre modèle…


Des couleurs harmonieuses


Comment votre modèle est-il habillé ? Est-il habillé en noir ou en rouge ? En vert ou en jaune ? Cette question a son importance, car elle va également déterminer l'endroit où vous allez photographier votre modèle, en fonction de l'arrière-plan. Il y a des couleurs, je ne vous l'apprends pas, qui vont plus ensemble que d'autres.



Je vous mets ici la roue des couleurs. Tout simplement vous avez les couleurs primaires que sont le rouge, le jaune et le bleu. Puis vous avez les couleurs secondaires et les nuances. Si vous souhaitez avoir un mélange de couleurs harmonieux, une idée simple consiste simplement à prendre une couleur, et de l'associer à la couleur qui se trouve en face de la roue. Un exemple le rouge se marie très bien avec le vert. Le jaune avec le bleu et le violet.


Mais attention, si par exemple j'ai une modèle qui est habillée dans une robe verte. Derrière elle, il y a un feu rouge et tout le reste de l'image est grise puisque nous sommes dans la ville. On ne va voir que ce spot rouge. Même si le rouge se marie très bien avec sa robe verte, ce spot rouge va attirer votre regard et donc ce n'est pas une bonne chose. Il s'agirait plutôt de trouver un buisson avec des fleurs rouges, un mur rougeâtre,…


Une histoire cohérente


C'est sans doute la partie la plus évidente, mais le mérite d'être mentionné quand même. Si vous souhaitez donner une émotion particulière dans votre portrait, le fond en arrière plan, peut être un moyen de renforcer, comme la lumière, cette émotion.


Il peut vous aider à donner un sens, une histoire à votre image qui soit cohérente avec ce qui s'y passe.


Je terminerai simplement par un avertissement. Attention aux paysages. Je le répète, définissez clairement qui est votre sujet. Ici nous parlons de portraits, si vous souhaitez faire du paysage, vous faites du paysage. Mais pas les deux. Donc si vous prenez quelqu'un devant un monument célèbre, ou devant un beau paysage comme un coucher de soleil, il faudra accepter que ce monument ou que ce paysage soit tronqué, flou, peu mis en valeur. Le monument ou le paysage doivent servir à mettre en valeur votre sujet, et ne pas prendre sa place.


Rendez le fond indiscernable


Tout à l'heure nous parlions de surexposition en ce qui concernait la lumière. Je mentionnait la surexposition par rapport au sujet, par rapport à votre modèle. Mais il est possible de surexposer votre photo avec le bon dosage, pour que seul l'arrière plan soit cramé. Vous aurez alors un fond neutre, avec peu de détails, et donc toute l'attention se focalisera sur votre portrait.


À l'inverse, il est également possible de le rendre très sombre.


Par Xavier Decoopman, Photographe de mariage - grossesse - naissance - portrait sur Riom, Clermont Ferrand et dans toute l'Auvergne.

L'harmonie entre le sujet, la lumière et le fond


Vous l'aurez compris, ces trois éléments fonctionnent ensemble et ne sont pas dissociables. Chacun dépend un peu de l'autre pour exister.


Bonne nouvelle, les trois sont facilement maitrisables :


- C'est un portrait alors le sujet est vite choisi mais veillez bien à ce qu'on l'identifie instantanément. Il doit prendre de la place dans la photo, être le seul élément notable. Si il y a plusieurs personnes sur la photo, il faut que la personne que je regarde en premier, et le plus, soit votre modèle, la personne sur laquelle vous voulez avoir de l'attention.


- Mettez-y de la lumière. Les réglages sont fait en fonction de votre sujet et rien d'autre ! La lumière doit être au service de votre sujet. Qu'importe si l'arrière plan n'est pas bien exposé. Placez votre modèle en fonction de la lumière : une fenêtre, une ombre, le soleil, une ampoule, etc. Attention à ne pas faire de la lumière votre sujet (cf coucher de soleil).


- Débarrassez votre arrière plan des éléments perturbateurs. Mettez votre sujet en valeur en étant le seul point d'intérêt dans votre portrait. Rendez-le flou, uniforme.


Techniquement réussie, est-ce suffisant ?


Vous voyez venir la réponse, c'est évidemment non. Tout dépendra de votre exigence personnelle.


Votre photo aura besoin d'une âme. Une histoire. La photographie est souvent dévalorisée (je trouve) par rapport à la peinture alors qu'elles ont les mêmes objectifs. Evader notre esprit en nous faisant voyager, travailler notre imagination et nous faire rêver.


Ainsi, une photo techniquement réussie sur tous les tableaux ne sera pas forcément un chef-d'oeuvre. Et de même, une photo techniquement ratée ne sera pas forcément bonne à jeter. Mais chaque chose en son temps.


Par Xavier Decoopman, Photographe de mariage - grossesse - naissance - portrait sur Riom, Clermont Ferrand et dans toute l'Auvergne.

Conclusion générale


Cet article est maintenant terminé et j'espère qu'il vous aura appris quelque chose. Ce ne sont ici que des bases. Je ne rentre pas dans le but du sujet et c'est volontaire. D'autres articles viendront s'ajouter à celui-ci pour le compléter. Mais je pense qu'il était nécessaire de poser d'abord dans un premier temps des bases.


Ces principes que j'ai décrit ne s'appliquent pas qu'à la photographie de portrait, mais ils peuvent également s'appliquer à tous les styles photographiques, que ce soit le paysage, l'architecture, etc.


Dans les prochains articles, je vous dévoilerai mes conseils, pour améliorer vos photos de portraits et mes conseils de réglages d'appareils.


En attendant, je vous remercie d'avoir lu cet article, et n'hésitez pas à y mettre un commentaire s'il vous a plut !


Par Xavier Decoopman, Photographe de mariage - grossesse - naissance - portrait sur Riom, Clermont Ferrand et dans toute l'Auvergne.



Par Xavier Decoopman, Photographe de mariage - grossesse - naissance - portrait sur Riom, Clermont Ferrand et dans toute l'Auvergne.


4 vues0 commentaire